semaine de mobilisation pour le don de moelle osseuse

Le 13 mars marque la 12e semaine annuelle de mobilisation pour le don de moelle osseuse. Pourquoi faut-il des dons ? Comment se déroule le don ? Quelles sont les idées reçues ? Quelques éléments de réponse par le docteur Manuel Hattinguais.

Pourquoi faire don de moelle osseuse ?

Le don de moelle osseuse peut permettre de soigner des malades atteints de pathologies graves telles que la leucémie ou le lymphome. Une greffe de moelle osseuse est en effet possible si le malade et le donneur ont des caractéristiques biologiques proches. Toutefois, les familles des malades ne sont pas toujours compatibles avec ces derniers. C’est alors qu’il faut faire appel à des donateurs externes. Le docteur du malade se tourne vers le registre France Greffe de Moelle rassemblant les volontaires donneurs de moelle osseuse à l’échelle nationale. Ceux-ci seraient d’environ 200 000 à l’heure actuelle, d’après l’Agence de la Biomédecine, organisme organisant la semaine de mobilisation.

En effet, la moelle osseuse est indispensable à la vie et joue un rôle crucial dans le fonctionnement du corps humain. C’est par exemple grâce à elle que sont produites les plaquettes (qui arrêtent le saignement), les globules blancs (barrières contre les infections) et les globules rouges chargées d’acheminer l’oxygène. Elle fabrique également les lymphocytes ou cellules de l’immunité.

Comment devient-on donneur ?

Vous pouvez devenir donneur volontaire de moelle osseuse en vous inscrivant auprès d’un organisme via le formulaire suivant : se pré-inscrire pour devenir donneur.

Vous serez alors contacté dans un à deux mois pour un entretien médical précis qui permettra de déterminer si vous êtes à même de faire un don ou non. Si à l’issue de l’entretien vous êtes un donneur potentiel, vous serez sollicité par l’organisme pour effectuer un don.

don-moelle-osseuse

Deroulement du don

Pour faire don de moelle osseuse il vous faut remplir les trois conditions suivantes : être âgé de 18 à 50 ans, être en parfaite santé et répondre à un questionnaire médical. Comment se réalise le don ? Dans la plupart des cas, il se fait par prélèvement sanguin (par aphérèse) suite à un traitement médicamenteux pris quelques jours avant le don. Dans certains cas il peut se faire en prélevant directement la moelle dans les os du bassin via une opération sous anesthésie générale. Indolore, cette opération peut requérir une hospitalisation de 48h maximum, les cellules de la moelle osseuse se reconstituant rapidement.

Après le don, vous recevez trois questionnaires de suivi par le centre donneur. Il vous faut en compléter un le jour du prélèvement, un autre un mois plus tard et un dernier un an plus tard. Le lendemain du don peut donner lieu à un arrêt de travail et une prescription de médicaments.

Docteur Manuel Hattinguais