Les remboursements de sante : mode d’emploi

 

remboursement-hattinguais

Medecin generaliste secteur 1

Vous venez de consulter votre médecin traitant qui exerce en secteur 1 (comme c’est le cas du docteur hattinguais) c’est-à-dire qu’il pratique le tarif conventionnel, 23€ pour une consultation de médecine généraliste. Ce tarif sert de base au calcul du remboursement de la sécurité sociale. La sécurité sociale prend en charge 70% de ces 23 € soit 15,10€ après la déduction de la participation forfaitaire obligatoire de 1€. Il vous reste 6,70€ à payer, appelés « ticket modérateur ». Au final la consultation vous aura coûté 7,90€.


Si vous avez une mutuelle, celle-ci vous rembourse les 6,90€ du ticket modérateur. La participation forfaitaire de 1€ reste quant à elle toujours à votre charge.


Medecin generaliste ou specialiste secteur 2

Vous consultez votre généraliste ou un spécialiste qui exerce en secteur 2 c’est-à-dire qu’il fixe librement ses tarifs de consultation. Vous lui réglez 60€. La base de remboursement est toujours de 23€. Sur les 60€, la sécurité sociale vous rembourse donc 15,10€ comme en secteur 1. 16,10€ moins 1€ de participation forfaitaire obligatoire. Il vous reste 43,90€ à payer ; 6,90€ de ticket modérateur et 37€ de dépassement d’honoraires.

Au final, la consultation vous aura coûté 44,90€. Si vous avez une mutuelle, celle-ci vous rembourse le ticket modérateur et peut prendre en charge tout ou partie des dépassements d’honoraires.

Pharmacie

Le taux de remboursement des médicaments dépend de la couleur de leur vignette. Prenons l’exemple d’un médicament à 10€ : si sa vignette est blanche, la Sécurité Sociale prend en charge 70% de ces 10€ soit 6,50€. Si sa vignette est bleue, elle prend en charge 30% soit 3€. Dans tous les cas, la Sécurité Sociale retient une franchise médicale de 50 centimes par boîte de médicaments. Elle vous rembourse donc au final 6€ pour la vignette blanche et 2,50€ pour la bleue. Comme chez votre docteur, il vous reste à régler le ticket modérateur. Celui-ci peut être pris en charge par votre mutuelle santé. Dans ce cas, grâce au tiers payant, vous n’avez aucun frais à avancer à la pharmacie. Il vous suffit de présenter votre carte vitale et votre attestation de mutuelle avec votre ordonnance.

Retour démarches administratives

Comprendre la sécurité sociale